mardi 3 octobre 2017
()
PARTAGEZ CET ARTICLE

Ouverture à Kinshasa des consultations nationales de la jeunesse congolaise

Le président de la Nouvelle génération pour l’émergence du Congo (NOGEC), Constant Mutamba, a ouvert, lundi, à Kinshasa, les consultations nationales de la jeunesse congolaise pour réfléchir sur les questions structurelles, organisationnelles et opérationnelles des jeunes au plan politique, social et professionnel.

Ces assises qui vont mobiliser, du 2 au 4octobre 2017, les associations des jeunes, de différentes personnalités, de divers mouvements ainsi que les réseaux des jeunes parlementaires visent à mettre sur pied un cadre de concertation entre les jeunes de tous les milieux.

Les participants, a dit Constant Mutamba, vont élaborer une feuille de route pour l’auto prise en charge politique et sociale des jeunes, développer une stratégie pour booster la participation des jeunes au débat démocratique par une éducation citoyenne et lancer la campagne « la voix de la jeunesse » en RDC.

De ces assises pourront sortir un large rassemblement et un front progressiste de la jeunesse, ainsi qu’un cadre de dialogue politique dans le pays attirant l’attention des jeunes sur l’intérêt au débat politique.

Le président de la NOGEC a fait savoir qu’une cartographie de différentes organisations des jeunes sera mise en place suivant leur localisation de manière à renforcer leurs capacités politiques pour être actifs dans le processus électoral.

ACP

Suivez nous

Le président de la commission de l’Union Africaine (UA), Moussa Faki Mahamat a qualifié de « succès parfait » la mission qu’il venait d’effectuer en RDC, au sortir d’un entretien dimanche 01er octobre, (...)

Les résolutions de la Conférence annuelle du forum des Commissions électorales des pays membres de la Communauté de développement d’Afrique australe(SADC), tenue à Kinshasa du 22 au 27 septembre (...)

Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, a assisté, mardi à Luanda, en Angola, aux côtés d’une dizaine de ses pairs africains et du Président du Portugal, Marcelo Rebelo De Sousa, au (...)

• « Je salue également les efforts de toute la classe politique de mon pays qui, dans la recherche d’un consensus global sur le processus électoral, ont débouché sur l’Accord du 31 décembre 2016 ayant (...)